AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
TLOTR est remis à neuf ! Une nouvelle intrigue est à présent disponible !

Partagez|

Cultures et histoires des peuples Orientaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 13
Date d'inscription : 05/07/2016
Localisation : A la frontière entre le Rohan et le Gondor

MessageSujet: Cultures et histoires des peuples Orientaux Ven 8 Juil - 19:23

ft. Tolkien et Azan
Ce qui va être raconté ici est une libre inspiration de moi-même par rapport aux manques d'informations présentes a ce sujet. C'est un sujet ouvert à la discussion et qui n'attend que d'être étoffés par divers inspirations

DES PEUPLES DE L'EST ET DE LEURS COUTUMES
Azan qui aime inventer des choses vous propose une vision adaptée et presque complète des cultures Orientales pour le (dé)plaisir de vos yeux et de vos cœurs.  

I – Des Barbares oui, MAIS !

Pour commencer , il faudrait revenir sur la dénomination générale des « Orientaux » qui ne désigne pas  un seul coupe de personne mais des ethnies différentes et variées avec des cultures sensiblement différentes , parfois mêmes radicalement étrangers les unes aux autres.  Ils parlent cependant une Langue commune que nous appellerons par défaut « l'Orientais » et sans doutes des variations spécifiques au sein des différentes ethnies qui composent ces derniers. « Orientaux » est donc en réalité un terme générique qui désigne toute personne née dans un des peuples de l'extrême Est.

Nombre de ces peuplades ont leurs propres règles, leurs rites et leurs cultes mais la plupart imaginent qu'ils ont été tirés des enfers et bâtit par Morgoth et c'est donc à lui et non à Eru qu'ils vouent leurs prières.  Organisés en clans , découpés en famille ils sont plus ou moins nomades selon les peuples, mais ils sont tous des conquérants acharnés. Certains sont de très grand navigateurs ( CF : les contes et les légendes inachevées) . De grand guerriers avec une force qui n'a rien à envier à leurs cousins de l'ouest.

Certains de ces peuples, comme les Balchoths par exemple, avaient été asservis par Sauron, ils l'appelaient « Grand-Guide » et ils lui dédiaient de nombreux sacrifices humains.  Les armées des « Orientaux » ont été la causes de grand maux en Terre du milieu, des guerriers brutaux et farouches qui n'hésitent pas à s 'entre-tuer  au sein même de leurs terres, éliminant les tribus les plus faibles ou les moins utiles. Ils ont également asservit les hommes de  Nurn il y à des siècles leurs de leur première grande invasion.

II – Cultures et Ethnies

Nous allons dresser ici une liste non-exhaustive des ethnies et des tribu différentes qui composent généralement ceux qu'on appelle les « Orientaux ». l'ajout de certaines d'entre elles est libre et il n'est pas exclu que d'autres soient ajoutées par la suite.

a) Les Balchoth

Les Balchoth, (ou « Horde cruelle » ; du westron balc « horrible » et du sindarin hoth « horde ») étaient un peuple d'Orientaux. C'étaient des gens de Rhovanion, et des parents des Gens-des-Chariots ; de fait, ils utilisaient eux aussi des chariots et chars et étaient alliés au Khand. Ils s'amassaient au Troisième Âge à la lisière sud de la Forêt Noire. On trouve deux références à eux dans les Contes et légendes inachevés .Ils participèrent à l'attaque du Gondor sous les ordres de Dol Guldur en 2510 du Troisième Âge, lorsqu'ils envahirent les plaines du Calenardhon (plus tard connu sous le nom de Rohan) et faillirent détruire complètement les armées de Cirion l'Intendant, mais furent vaincus par les Éotheod sous les ordres d'Eorl le Jeune à la Bataille des champs du Celebrant.
Culturellement c'était un peuple assez sauvage, n'utilisant les chevaux que comme bêtes de trait, construisant des chariots. Ils étaient plutôt mal armés, mais très nombreux.


b) Les variags du Khand?


Vers l'an 1900 du Troisième Âge, les Variags sont en conflit avec les Gens-des-Chariots, avant de s'allier à eux contre le Gondor. Les Variags sont cependant vaincus par le roi Eärnil aux gués du Poros. Au cours de la Guerre de l'Anneau, les Variags se joignent à l'armée de Minas Morgul et combattent sous les murs de Minas Tirith à la bataille des champs du Pelennor. Les armées de Sauron y sont là encore vaincues.



c) Les gens des Chariots
Les Gens-des-Chariots (Wainriders) étaient une branche d'Orientaux bien mieux armée que les autres, bien que ce soit en réalité une « confédération de peuples », originaires de l'Est, et qui devait son nom au fait qu'ils se déplaçaient à bord de grands chariots, et que leurs chefs combattaient à bord de chars. Ils habitaient au-delà de la mer de Rhûn. Ils étaient ennemis « héréditaires » du Gondor qu'ils harcelèrent pendant près d'un siècle (1851 - 1944) et ne furent vaincus qu'à grand-peine. En 1856, ils vainquirent le roi Narmacil II, qui mourut lors de la bataille dite des Plaines, et les Hommes du Nord du Rhovanion furent réduits en esclavage par les Orientaux. Le successeur de Narmacil, Calimehtar, profita d'une révolte des Northmen pour vaincre les Gens-des-Chariots sur la plaine de Dagorlad. Ceux-ci se réfugièrent au-delà de la mer de Rhûn pour se réorganiser.

Ils combattaient à l'aide de chars, mais leurs armées comprenaient de nombreux cavaliers redoutables, ainsi que des archers et des fantassins.

Les Gens-des-Chariots s'allièrent  aux habitants du Khand, région au sud-est du Mordor, qui devaient attaquer le Gondor au sud pendant que les Orientaux l'attaqueraient au nord. Le roi Ondoher, prévenu par Forthwini, seigneur des Hommes du Nord, divisa ses troupes en deux. Il prit la tête de l'armée du nord et confia celle du sud à son cousin Eärnil. Ondoher fut balayé devant la Morannon et il périt, ainsi que ses deux fils Artamir et Faramir ; et les Gens-des-Chariots prirent vers le sud et s'arrêtèrent en Ithilien, où ils établirent leur campement et fêtèrent leur victoire. C'était sans compter avec l'armée d'Eärnil qui, remontant du sud où il avait été victorieux, tomba sur les Orientaux par surprise les chassa.

Le Silmarillion les dépeint comme des êtres nombreux et ardents au combat Ils étaient « avides de conquêtes et de butins » et se multipliaient vite. Leurs camps fortifiés étaient formés de chariots et d'entrepôts de bois. Les femmes, peu nombreuses, restaient au foyer en temps de guerre, mais savaient prendre les armes quand il le fallait, comme lors de la révolte des Northmen. Les Wainriders pratiquaient l'esclavage , c'est notamment le cas avec le peuple des hommes de Nurn.

Certains étaient trapus avec des cheveux sombres.

>> c-bis) Les différentes Ethnies qui composent les Gens des Chariots
A partir de là ce n'est qu'une libre interprétation de ma personne et librement indiqué dans ma fiche.  C'est donc un sujet ouvert aux modifications et aux rajouts par d'éventuels intéressés !

Les Gens-des-Chariots sont donc en réalité une « confédération de peuples » avec des légendes et des croyances communes qui se sont regroupés comme une seule et unique Nation. Ils sont nomades, érigent des yourtes sur les campements temporaires et sont séparés en Tribu, en clan qui sillonnent l'Est de leurs côtés mais qui connaissent un cri et un point de ralliement.  Il y à quatre à cinq Tribus « fondatrices » des Gens-des-chariots, les chefs de ces dernières élisent un « Maître des Steppes » qui sera le Chef incontesté de leur union jusqu' à sa mort.  Ce conseil de chef et d'un Maître des steppes est  appelé « conseil tribal » et fixe les règles et les sanctions de la Nation, ils jugent , punissent et gratifient.

Le maître des Steppes est un genre de monarque suprême et sa volonté est toujours faite.  Les « gens-des-chariots » son très attachés à leurs, âmes, leurs esprits et pratiquent une forme d'animisme modéré, il n'y à pour eux rien qui soit plus sacré que la terre de leurs ancêtre et comme ils ne craignent pas la mort il est généralement reconnu que le pire châtiment qui soit pour eux est l'exil : le fait d'être rejeté des siens et envoyé loin de la terre de ses aïeux au risque de mourir loin de ses racines et dune façon totalement indigne.

Ils organisent de grands rassemblements entre clan , entre tribu en général ou ils partagent de la nourriture des danses, et des histoires, des grands récits épiques de leurs batailles.

Actuellement sur les 4 ou 5 tribu fondatrices seule deux ont été définies par ma personne, les autres sont donc totalement libre de choix et à l'idée de la personne intéressée.

C-1 ) Les Fils du Ciel :

Ce sont les autres peuples qui les appellent comme cela. Ils ont généralement pour emblème un grand rapaces. Ce sont de grands dresseurs d'oiseaux, principalement des aigles. D’où leur nom. Ils sont la première tribu fédératrice des « gens-des-chariots » c'est eux qui ont cherché à rassembler d'autres peuples sous un étendard commun.  C'est de loin la tribu la plus violente, la plus cruelle de la « confédération ». Ce sont des hommes grands au teint mat qui tressent leurs longs cheveux noirs. Ils sont massifs et certains pratiquent une polygamie modérée. ( ne possèdent qu'une femme légitime). Ils ont une culture très violente qui offre régulièrement du sang humain à la terre de ses ancêtres.  Ils y à trois clans principaux au sein de la tribu. Le plus ancien de ses clans dirige actuellement la tribu et possède aussi le titre de « Maître des Steppes », leur héritier Thogrül est déjà nommé comme successeur à ce titre.

C-2) La horde rouge :

La « Horde Rouge » est un nom qui avait été donné il y à peut être mile ans à ce peuple qui avait oublié le sien, par les autres peuplades qu'ils avaient pillés et massacrés. Dans leurs légendes les hommes de la Harde racontent que Morgoth les à fait naître à partir de Loups et que c'est la raison pour la quelle ils sont si brutaux et territoriaux.

«  Grand-mère racontait que c'était quelque chose qui courrait dans nos veines puisque Celui-qui-à-tout-créé, avait fait notre trivu à partir des loups, qu'il avait donné à certains d'entre-eux le pouvoir d'être des humains , mais qu'il leur avait laissé leurs instincts primaires. Que c'est la raison pour laquelle nous sommes si territoriaux, de si grand chasseurs et la raison pour laquelle nos hommes peuvent être si cruels. Parce que nous avons une âme de loup. C'est ce qui fait que nous aimons la steppe, que nous aimons sentir le vent dans nos cheveux et que nos cœur s'unissent quand la lune dans le ciel là-haut se fait pleine. » (fiche Azan)

Particulièrement porté sur le sang et la violence comme leurs homologues du Ciel , ils ont pour emblème un Loup.  Ils sont la seconde peuplade fondatrice des Gens des Chariots.  Ils y à deux clans principaux chez eux le plus ancien et le plus pur est connu sous le nom de « Clan du Loup Bleu » et s'il n'est pas le plus étendu il est de loin le plus craint et le plus aimé au sein du peuple et de la Nation orientale.

On raconte que c'est un homme de ce clan qui à ramené de l'autre monde les contes et les légendes  la Horde rouge et celles qui sont communes à tous les peuples orientaux. Que c'est aussi lui qui aurait unifié la langue orientale pour faciliter les échanges.

La tête de la tribu est actuellement à Taramän, second fils de Hunan, il à obtenu sa place en tuant son frère aîné.  Il à un héritier mâle : Ragnän.
La princesse de la tribu, sa fille Azan était promise à un grand mariage avec l'héritier du clan le plus noble des Fils du Ciel : Thogrül, mais elle à été exilée par ce dernier il y à presque trois ans pour avoir tenté de le tuer le jour de leurs noces.  (cf- fiche Azan)
La Horde attend avec impatience le jour ou il sera temps de ramener la princesse exilée.

Les hommes de la Horde Rouge on le teint moins mat que beaucoup et sont surtout connu pour leurs yeux bridés et leurs nez courts.

C-3)???????

A l'inspiration du suivant.


C-4)???????

A l'inspiration du suivant.

C-5)???????

A l'inspiration du suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cultures et histoires des peuples Orientaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» comment peindre des orientaux
» Le MARNDR investit dans des cultures vivrières
» orientaux corsaires et haradrims en 1000 pts
» Histoires cochonnes ..(pour lecteur averti)
» Les Dorwinions: Orientaux du Nord ou Nordiques Orientaux?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: lieux :: Rhovanion :: Rhûn-
Sauter vers: